OEUVRES

Robe blanche
Robe blanche

130 x 97 cm

130 x 97 cm

Robe ciel
Robe ciel

146 x 130 cm

146 x 130 cm

Vase
Vase

130 x 97 cm

130 x 97 cm

Robe blanche flottante
Robe blanche flottante

100 x 81 cm

100 x 81 cm

Patalon vert
Patalon vert

130 x 97 cm

130 x 97 cm

Chef indien
Chef indien

130 x 97 cm

130 x 97 cm

Bouquet en folie
Bouquet en folie

130 x 97 cm

130 x 97 cm

Robe rouge
Robe rouge

100 x 81 cm

100 x 81 cm

Vase
Vase

116 x 89 cm

116 x 89 cm

Surréalisme et symbolisme
Surréalisme et symbolisme

100 x 81 cm

100 x 81 cm

Sofa
Sofa

100 x 81 cm

100 x 81 cm

Robe bleu
Robe bleu

100 x 81 cm

100 x 81 cm

Jardin habité
Jardin habité

100 x 81 cm

100 x 81 cm

Bouquet au citron
Bouquet au citron

100 x 81 cm

100 x 81 cm

BIOGRAPHIE

Marion Robert est née le 1er juin 1984 à Saint-Germain en Laye
Elle vit et travaille en région parisienne.

Formation :
2009 DNSEP Design (mention) Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg
2007 DNAP Design (félicitations) Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg
2004 Préparation aux écoles d’Art, Atelier de Sèvres

Expositions :
Marion Robert expose depuis 2011 dans différentes galeries en France et participe à des Foires Internationales (AAF Londres, Bruxelles, New-York) et à des Foires en France (St’art Strasbourg, Le Mans …)

Marion Robert, jeune plasticienne formée à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, s’épanouit dans la peinture et dans le dessin. Sa peinture, délicatement colorée, se situe dans la descendance formelle des cubistes de la seconde génération – les Villon et de La Fresnaye, notamment –, mais dans un esprit résolument contemporain. Des corps, souvent sans visage, réduits à l’état de fantôme, se superposent et s’entremêlent, émergeant de fonds qui évoquent le magma originel ou cette gangue de conformité, ce mode de pensée unique dont il est si difficile de se dégager. Ses dessins, mordants, caricaturaux, incisifs et caustiques, témoignent d’une réelle capacité à regarder le monde et à en dénoncer les travers et les excès, tout en traduisant une réelle sympathie, une évidente compassion, pour ses défauts. 
Louis Doucet

Peindre énerve et apaise à la fois. J’ai une pratique très spontanée du dessin et de la peinture. Un peu étourdie, je guette la surprise, captivée par les couleurs. Pas sûr de souhaiter inscrire sur la toile aux yeux de tous ce qui m’apparaît… Les traits, les couleurs, les personnages jaillissent et en même temps se cachent. Les teintes se font plus subtiles… Des gestes affirmés ne définissent pourtant qu’une forme vibrante. Les corps se superposent et s’entremêlent. Cette figure humaine ou animale se devine et disparaît, comme une pensée difficile à saisir.

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this